Loading...

5 techniques pour optimiser ses campagnes emailing

Vous souhaitez augmenter le taux d’ouverture de vos emails ? Alors voici cinq astuces qui vont vous permettre d’optimiser vos campagnes d’emailing.

 1. Définissez l’objectif de votre campagne

Avant de lancer une campagne d’emailing, il est important de se poser la question suivante : quel est l’objectif de mon mail ? Est-ce d’informer, de faire acheter, de faire aimer ? Ensuite, tout message est adressé à un destinataire ; c’est pour cela que vous devez bien réfléchir à votre cible.

 2. Soignez l’objet du mail

62% des ouvertures de vos emails en B to C et 59% en B to B dépendent de ce que vous aurez inscrit dans l’objet de votre emailing. Il est donc fortement conseillé d’éviter des mots trop techniques. Les verbes d’actions comme « Découvrez », « Venez », « Profitez » sont préconisés.

Pour votre objet, mettez en avant le côté urgent de l’offre  :

« Plus que quelques jours pour profiter de votre offre ! ».

On peut aussi rédiger son objet sous la forme interrogative ou faire ce que l’on appelle du teasing. Par exemple «Weekend shopping – Dès demain ! » Ensuite, l’objet du mail doit être personnalisé en insérant notamment le prénom de votre client comme « Sophie, il vous les faut ! » Enfin, il apparaît pertinent d’éviter le plus possible les chiffres au début de l’objet, les majuscules, les répétitions, les caractères spéciaux et les espaces.

3. Travaillez votre call-to-action

Le call-to-action est un lien, bouton ou visuel qui a pour objectif d’inciter l’internaute à entreprendre une action comme cliquer, s’inscrire ou encore ajouter un produit au panier d’une boutique de e-commerce. Il est donc important de mettre en avant ce procédé. Pour cela, il est possible de le placer au début du message ce qui évitera à l’internaute de devoir parcourir toute la page pour agir.

Ensuite, on doit utiliser un call-to-action clair en exprimant ce qu’on attend du lecteur. Aussi, il faut bien réfléchir au design de ce dernier dans le but d’attirer directement l’œil du client ou du prospect. On peut également jouer avec les couleurs afin que le call-to-action se différencie du reste du mail. Enfin, il apparaît judicieux de mettre en avant un style épuré  qui permet d’apaiser le lecteur.

4. Personnalisez votre pré-header

Trop souvent délaissé, il est pourtant un outil marketing primordial. En effet, on voit très souvent la phrase « Cliquez sur ce lien si cet email ne s’affiche pas correctement. » Le pré-header correspond donc à la première ligne qui s’affiche dans l’email. Il est important de concentrer la promesse dans les 35 premiers caractères afin d’obtenir un taux d’ouverture de votre email plus élevé. De plus, on doit susciter l’intérêt grâce à un message attractif et personnalisé.

5. Choisissez avec soin le jour et l’heure d’envoi

Un autre paramètre à prendre en considération est le jour et l’heure d’envoi ; certains moments de la semaine sont plus propices à l’ouverture d’un email. Par exemple, il est déconseillé d’envoyer  vos mails entre 10h et 12h car le destinataire est à ce moment là concentré sur son travail. 15H à 17h est également à éviter car l’attention de l’internaute est au minimum pendant cette période. D’autre part, le mardi et le jeudi demeurent les jours d’envoi les plus performants…

No Comments

Leave a Reply