Loading...

Référencement site e-commerce

La première étape pour optimiser le référencement d’un site e-commerce est la définition des objectifs et mots clés. On vous a sûrement déjà parlé de la longue traine en citant notamment l’exemple d’Amazon qui affirme réaliser 70 % de ses ventes sur son fond de catalogue. C’est-à-dire des requêtes très précises, le plus souvent à plus de 3 mots clés.
Dans l’article, on vous conseille de suivre la règle des 80-20, c’est à dire de se concentrer sur les top mots clés générateurs de chiffre d’affaires. Il est recommandé de travailler certes les mots clés génériques du type « chauffage » mais aussi le référencement du fond de catalogue sur des mots commes « chauffage au sol pas cher » par exemple. Le tout est d’optimiser surtout les 20 % qui sont à l’origine de 80 % du trafic provenant des moteurs.

Il y a même des sites marchands qui ont trouvé une stratégie de référencement que je trouve plutôt intéressante, celle de travailler le référencement sur des produits hors stocks ! Ils proposeraient d’autres produits similaires. Pas idiot pour devancer des concurrents ! Enfin dernière chose sur le sujet des mots clés, il est important qu’un même produit puisse être défini avec plusieurs mots clés : nom de la référence, pluriel, singulier…

2ème conseil (sans surprise) l’optimisation du contenu

Il faudrait notamment concentrer le travail du référencement de son site ecommerce sur la fiche produit car il s’agit souvent de la page par laquelle arrive le trafic. Au-delà de bien hiérachiser son contenu et de veiller à la densité des mots clés, sont évoqués aussi l’optimisation du netlinking interne pour optimiser la popularité des pages et l’ergonomie de la page. Il est même dit clairement dans l’article que l’ergonomie serait un critère pris en compte par l’algorithme de Google.

3ème conseil, l’optimisation off site

L’optimisation off site est un sujet que j’aborde souvent avec mes clients e-commerce. Je leur explique que le référencement doit se penser au-delà du site. Un site doit être vivant au-delà de ses propres pages. Dans l’article on y dit que cela pourrait entrer dans les critères de positionnement. De mon côté j’en suis persuadée, on se rend rapidement compte que les challengers positionnés en tête des résultats font très souvent du SMO (Social Media Optimization) etc. Il est indispensable de faire parler de sa marque au-delà de son site afin de se créer une communauté d’évangélistes et de maitriser ce qui se dit de sa marque. Il faut faire parler de vous sur les forums, blogs, sites de communiqués de presse, digg-like et réseaux sociaux…

Dans l’article on parle même de se constituer un réseau de sites thématiques, annuaires, blogs, réseaux sociaux… sites qui auraient le propre contenu et seraient totalement autonome. L’objectif étant de crédibiliser le site marchand, de garder le lien avec ses consommateurs, de répondre à leurs questions, de se dire expert de son univers. Ce site servirait à générer du trafic complémentaire et serait vu comme une passerelle pour les moteurs de recherche vers le site marchand final. Le tout est de bien soigner son netlinking inter-sites et de créer du contenu à valeur ajoutée…

Dernier conseil : réfléchir à une stratégie SEO saisonnière

Période de fêtes, soldes, rentrée des classes, vacances, été, etc Il est important de réfléchir à une stratégie spécifique pour ces événements, d’étudier la demande autour des mots clés saisonnier, afin d’anticiper un maximum le travail d’optimisation des pages concernées. Pour cela il ne faut pas hésiter à utiliser des outils tels que Google Trends ou Google Insights pour surveiller les tendances du marché.

L’article évoque aussi d’autres choses comme les indicateurs de mesure, le suivi de son ROI… que je vous laisserai découvrir directement sur le JDNET.

A bientôt  !

You might also like

Comments (9)

  • Blog seo 8 années ago Reply

    C’est vrai qu’une stratégie saisonnière SEO peut-être intéressante, mais il est parfois préférable de faire appel à adwords.
    En effet, ca demanderais beaucoup de travail de se positionner sur une fête en particulier qui n’apporterait du traffic que pendant 2 semaines.
    Après tout dépend de la thématique du site et des fêtes ciblées évidemment 😉

  • Marc L. Harnist 8 années ago Reply

    Bonjour,
    Vous dites dans votre article qu’on peut utiliser un mot clé au singulier et au pluriel. Ne risque-t-on pas d’être sanctionné par Google qui pourrait estimer que c’est un abus ?

    PS: votre site est très beau.

    Emanuelle 8 années ago Reply

    Bonjour Marc, merci pour votre commentaire. En réponse à votre question, non si les pages sur lesquelles vous positionnez ces variantes offrent du contenu à valeur ajoutée aux internautes et surtout que ce contenu est bien différent.

  • agence web 8 années ago Reply

    la stratégie saisonnière SEO est mieux,car les tendances d’achats ne sont pas statiques durant toutes l’année

  • visibilité internet 8 années ago Reply

    Il est clair qu’une stratégie saisonnière peut faire la différence. En revanche je pense qu’elle ne s’adapte pas à tous les secteurs et à tous les types de site. Enfin, pour que ce soit rentable, il faut que cet objectif soit travaillé toute l’année, mais sans être chronophage à moins que le ROI soit vraiment intéressant

  • Amy 7 années ago Reply

    Bonjour,
    Vous dites dans votre article qu’on peut utiliser un mot clé au singulier et au pluriel. Ne risque-t-on pas d’être sanctionné par Google qui pourrait estimer que c’est un abus ?

    PS: votre site est très beau.

  • Référencement naturel 7 années ago Reply

    Ok pas mal cet article.
    Un grand merci.

  • Flo de Web Me I'm Famous 7 années ago Reply

    Merci Emanuelle pour cette piqure de rappel !

    Je m’occupe actuellement d’un site de de vente en ligne de végétaux : http://www.graine-de-jardinier.com. Je pense qu’il faut que j’appuie un peu plus sur une stratégie SEO saisonnière ! C’est une très bonne idée, à laquelle je n’avais pas pensé ou du moins… une idée que je n’avais pas optimisée ! 😉

  • creation e commerce 6 années ago Reply

    @ Blog SEo « qui n’apporterait du traffic que pendant 2 semaines. »
    Après tout dépend le secteur, dans certains secteurs il y a certaines dates qui représentent une part non négligeable du chiffre d’affaire annuel.

Leave a Reply