Loading...

Tempête sur le référencement naturel : le HTTPS imposé à tous

Google change les règles

La nouvelle est tombée fin septembre comme un coup de massue pour tous les référenceurs. Google a décidé d’imposer le HTTPS à tout le monde. Cela signifie que tous les internautes qui navigueront sur Google seront en navigation sécurisée. Plus moyen donc pour les référenceurs de savoir par quelles requêtes (mots-clés tapés dans le moteur de recherche) les internautes sont arrivés sur leur site. On parle bien de référencement naturel et non de campagne AdWords.

14374981_s

Cela faisait déjà un moment que Google ne fournissait plus les requêtes des internautes connectés à leur compte Google. Cela se manifeste par la mention (not provided) sur Analytics (cela signifie “non disponible”). De plus, les professionnels ont noté au cours des derniers mois une augmentation de la part du (not provided) dans les statistiques de trafic. La décision de Google ne date pas d’hier, mais les choses se sont accélérées en 2013 et plus particulièrement en septembre.

La raison de cette suppression totale d’informations ? En 2010 Google avait invoqué la présence de données personnelles dans les requêtes des internautes pour justifier sa volonté de ne plus les fournir. Seulement voilà, comment faire du référencement de façon efficace si on ne connaît par les requêtes par lesquelles sont arrivées les internautes ? La tâche se complique.

Quelles solutions pour contrer le (not provided) ?

A ce jour, soyons clair, il n’existe pas d’autres solutions pour outrepasser le (not provided) mise à part utiliser les campagnes AdWords. Même la version payante d’Analytics ne fournira pas plus les données que la version gratuite. Pourquoi donc dépenser 150 000$ ? Pour obtenir les requêtes des internautes, il faut donc faire des campagnes Google AdWords. En effet, il est possible d’étudier le trafic provenant des campagnes dans Analytics. L’analyse de trafic se fait par campagne, par groupe d’annonces et par mot-clé. Bonne nouvelle !

Mais voilà, encore faut-il faire des campagnes AdWords. Et qui dit AdWords dit budget dépensé. Google nous inciterait-il fortement à utiliser son outil payant ? Cela semble évident. D’autant plus que pour de plus en plus de requêtes les premiers résultats naturels autres que les services Google arrivent presque en dessous de la ligne de flottaison de la première page. L’internaute est obligé de scroller jusqu’au bas de page pour avoir d’autres résultats. La visibilité des premiers sites diminue.

Adwords est une chose mais on peut néanmoins envisager des solutions transverses comme étudier le trafic sur les pages de destinations sur Analytics. Il peut s’agir de fiches produits, de fiches conseil, de page de contact, de pages proposant du contenu tel que les billets de blog… L’analyse devra se faire dans son ensemble et non plus par mot-clé. On pourra néanmoins confronter les pages de destinations les plus vues avec les mots-clés qu’elles contiennent. C’est un peu du bricolage mais cela permettra d’avoir une vision plus globale des mots-clés les plus importants.

Et les agences web dans tout ça ?

Les agences de communication digitale et les agences de référencement naturel vont devoir trouver de nouveaux moyens pour étudier le trafic de leurs clients et leur fournir des données pertinentes. Google ne semble pas tenir compte de la relation entre les agences et leurs clients et ne va donc pas leur faciliter la tâche avec cette nouvelle règle.

La porte ouverte aux concurrents ?

Cela ouvre-t-il des opportunités pour les autres moteurs de recherche comme Yahoo! et Bing ? C’est la question qu’on pourrait être amenés à se poser puisque Google semble vouloir mettre des bâtons de plus en plus gros dans les roues des référenceurs. Cependant, en France Yahoo! et Bing ont encore une part de marché très faible et la recherche n’est plus la priorité de Yahoo!. La situation est différente aux Etats Unis mais serait-ce suffisant pour faire pencher la balance ? Certains en doutent mais affaire à suivre…

Article rédigé par Céline Chiozzotto

Chargée de projet webmarketing à Publika

You might also like

Comments (6)

  • Ponseel 6 années ago Reply

    En empêchant les agences d’être précises, en les obligeant à utiliser les campagnes Adwords sur le mode le plus large possible, pour avoir plus de trafic mais moins qualifié, voilà comme Google a augmenté ses profils pour gagner un milliards de $ par mois. Demain avec le Knowledge Graph, il n’y aura même plus de liens vers les sites autres que payants. A quand une politique européenne pour desserrer le noeud coulant qui nous étrangle ? Jamais.

  • rédaction web 6 années ago Reply

    Et oui, cette nouvelle règle ne facilite pas la tâche des agences web, il faut bien le dire. En plus, ce fut un élément essentiel du SEO depuis longtemps. Google demande de plus en plus de la part des référenceurs. Est-ce qu’il recherche à faire le tri?
    A suivre…

  • AdWords est le gagne pain de Google et il fera tout pour pousser ceux qui veulent de la visibilité sur son moteur, à utiliser le référencement payant ou ses autres outils (comparateurs, etc.). Ça devient difficile pour les petites sociétés sans trop de budget…

  • Robes grande taille 6 années ago Reply

    Fallait s’en douter…et on savait bien que ça allait arriver un jour. Google va utiliser tous les moyens pour promouvoir Google AdWords. Et puis comme tu dis, si jusqu’ici aucune solution n’a été trouvée, les référenceurs n’auront plus qu’à se retourner vers Yahoo ! bien que sa part de marché ne soit pas si importante que ça

  • “A ce jour, soyons clair, il n’existe pas d’autres solutions pour outrepasser le (not provided) mise à part utiliser les campagnes AdWords.” : Si, il existe des solutions, regardez du coté de Google Webmaster Tools 😉 C’est simplement moins pratique, ensuite, en analysant les pages de destination on arrive aussi à déterminer les mots-clés qui nous apportent du trafic en croisant les mots-clés sur lesquels on a optimisé notre page avec le positionnement actuel sur ces requêtes. Même si je vous l’accorde, ce sera compliqué d’avoir les requêtes longue traîne, mais c’est déjà mieux que rien !

  • jeuxredakai 6 années ago Reply

    ça fait peur lire vos commentaires, la solution c’est de me retrouver un nouveau job car apparemment il y a plus de place pour les petits webmaster

Leave a Reply