Loading...

Migrer son site et préserver son référencement naturel

Lorsqu’on souhaite refondre son site hébergé sur 1and1.fr, wordpress, Drupal ou autre, il est crucial de ne pas oublier de transférer son SEO. Sans expert SEO, les risques sont importants (perte de positionnement, trafic et liens externes).

Cet article se propose de résumer les phases clés du process de migration SEO à savoir : auditer, rediriger, informer et surveiller. Bref, une check-list avec les principaux points à prendre en compte en cas de refonte.

1/ Auditer

La première étape est d’auditer votre site: positionnement actuel, indexation, metas, contenus,….

Pour le positionnement, il vous faut un outil type Yooda, Myposeo ou Advanced Web Ranking (payants). Ce type d’outil vous offrira une vue sur les positions actuelles de votre site dans les moteurs de recherche, sur vos mots clés stratégiques. Des outils gratuits comme Free Monitor For Google peuvent vous dépanner.

Free Monitor

Pour avoir la liste des pages et balises Metas associées, il faut utiliser notamment des outils comme Xenu ou Screaming Frog qui crawlent votre site de la même manière que Googlebot (d’autres user-agent sont disponibles) et vous permettent d’exporter les résultats au format .csv

L’objectif étant de pouvoir ré-injecter facilement vos balises Metas sur vos nouvelles pages (ou bien de les optimiser si besoin).

Screaming frog crawl

Ensuite, il faut lister les pages les plus populaires autrement dit, celles qui vous génèrent le plus de visites en provenance des moteurs de recherche.

Tout d’abord, rendez-vous dans votre outil de Webanalytics : AnalyserNX (Xiti) ou Google Analytics.

Dans Google Analytics, il faut utiliser le menu « Comportement > Contenu du site > Toutes les pages ». Ensuite, segmenter le trafic sur « Trafic de recherche » :

Google Analytics

Cela vous servira à connaitre les pages (contenus) populaires qu’il faudrait éviter à tout prix de supprimer pour ne pas perdre de visibilité sur les moteurs de recherche (et donc à rediriger). Veiller d’ailleurs à bien remettre en place vos marqueurs Analytics (voir définir ou optimiser votre plan de marquage).

Ensuite il faut exploiter votre compte Google Webmaster Tools (ou ouvrez en un si vous n’en avez pas c’est gratuit). Allez dans le menu « Trafic de recherche > Requêtes de recherche » pour savoir quelles sont les pages les plus réactives dans Google.

Google Webmaster Tools

Selon votre positionnement, trafic moteur et ces différentes données, il faut profiter de la refonte de votre site pour optimiser votre référencement naturel (arborescence, metas, contenus, …).

La seconde étape de l’audit est l’analyse de vos liens externes

Pour cela utiliser un outil de Linking tels que Ahrefs, Open Site Explorer ou Majestic SEO (payants). Ils vous donnent la liste des sites (domaines et pages) qui font un lien vers votre site et les classent selon leur puissance (autorité).

Open Site Explorer

L’objectif est de prendre contact avec les 200 premiers pour les notifier de la refonte de votre site et de mettre à jour les liens qui renvoient vers votre site.

Profitez bien-sûr de cet état des lieux pour optimiser vos liens externes (ancres, alt, position du lien,…).

2/ Rediriger

Il faut mettre en place un plan de redirections 301 page à page (ou contenu similaire). Si vous mettez souvent à jour vos contenus, pensez à le mettre à jour peu de temps avant la migration pour ne pas oublier de pages.

Pour créer votre fichier de redirections, listez toutes les urls de votre site (utiliser logiciels de crawl, voir détails exposés dans la première partie « Audit » de l’article).

Votre fichier servira à avoir la correspondance ancienne page / nouvelle page (exemple ci-dessous).

redirections SEO

Une fois ce document complété, il vous faudra rédiger les règles de redirections correspondantes dans un fichier .htaccess.

3/ Informer

Pensez à mettre à jour vos fichier Sitemap.xml et Robots et les soumettre dans Google Webmaster Tools.

Lancez une campagne de marketing pour annoncer la sortie de votre nouveau site, ceci de manière à récolter le plus de liens possibles (campagne presse, campagne blogueurs, achat d’espace etc).

4/ Surveiller

Réalisez un suivi post-migration en surveillant de près l’indexation et le taux d’erreurs de votre site via les outils Google Webmaster Tools (dans menu « Exploration > Erreurs d’exploration») durant au moins 1 mois.

Erreurs exploration

L’objectif étant de déceler les éventuelles urls non redirigées afin de les ajouter à votre fichier .htaccess.

Réalisez en parallèle des simulations de crawl hebdomadaire pour vérifier les éventuels liens brisés.

Suivez les performances de votre référencement via un outil de positionnement et surtout via votre outil de WebAnalytics pour analyser finement le trafic moteur généré sur votre site.

Pour poursuivre votre lecture, je vous invite à découvrir l’excellent article d’Olivier Duffez de Webrankinfo sur comment préserver son SEO en cas de migration.

Cette liste n’est pas exhaustive donc n’hésitez surtout pas à proposer vos conseils ou remarques !

You might also like

Comments (10)

  • […] Découvrez les phases clés du process de migration SEO : auditer, optimiser, rediriger, informer et suivre.  […]

  • […] Découvrez les phases clés du process de migration SEO : auditer, optimiser, rediriger, informer et suivre.  […]

  • référencement google 4 années ago Reply

    La migration d’un site constitue toute une tâche, voire même équivalente à la création d’un site. Et oui, le transfert du SEO n’est pas automatique, il faut se soucier particulièrement de cette tâche…

  • Jerome 4 années ago Reply

    Bonsoir,
    Qu’est ce que vous entendez par « Pensez à mettre à jour vos fichier Sitemap.xml et Robots » lors du process de migration?

    Emanuelle Brusacoram 4 années ago Reply

    Bonjour,

    Il s’agit de lister les nouvelles urls du site dans un fichier sitemap.xml et de créer ou mettre à jour les règles d’indexation dans un fichier Robots.txt. Vous pouvez vous rendre sur le support Google pour avoir plus d’informations sur ces deux fichiers : https://support.google.com/webmasters/answer/156184?hl=fr et https://support.google.com/webmasters/answer/156449?hl=fr

  • Frédéric 4 années ago Reply

    Effectivement, le fichier .htaccess est de loin le plus important pour faire une migration de site et conserver sa visibilité dans les moteurs de recherche. Il existe plusieurs formes de redirections 301 (RedirectPermanent, RewriteCond, etc), attention aux variables / paramètres d’URL et de bien vérifier que votre site fonctionne après la mise à jour de ce fichier.
    Par précaution, et lorsque vous avez beaucoup de redirections, je vous conseille d’en conserver un copie en local sur votre serveur. Vous gagnerez pas mal de temps en cas d’écrasement 😉

  • RenaudMG 4 années ago Reply

    Ah la longue liste de 301 qu’une bonne migration implique…
    Contacter les auteurs de BL les plus importants permet aussi de (re)nouer des liens et d’envisager d’autres liens ou échange de bon procédé.

  • Expert Drupal 4 années ago Reply

    La migration d’un site est toujours délicate ! Parfois je vois des agences qui font une refonte sans faire de redirections !!!

    Il est important de s’y connaître un minimum en SEO avant de se lancer et de faire n’importe quoi, vous pouvez perdre beaucoup de votre buisiness si vous perdez votre SEO

  • […] Migrer son site et préserver son référencement naturel Article qui propose de résumer les phases clés du process de migration SEO, à lire sur […]

  • […] Migrer son site et préserver son référencement naturel Article qui propose de résumer les phases clés du process de migration SEO, à lire sur […]

Leave a Reply